Back
Image Alt
poste à souder

Poste à souder : comment bien le choisir pour débuter ?

Si vous êtes débutant dans le bricolage ou dans les travaux de soudage, le choix de votre équipement de travail doit se faire avec soin. En effet, vous procurer un poste à souder adapté à votre niveau de pratique de l’activité est indispensable pour vous faciliter la tâche. Ainsi, pour choisir entre les différents modèles disponibles sur le marché, vous gagnerez à faire attention à certaines propriétés utiles. Le point ici !

La technique de soudage

Pour un débutant, prendre en compte la technique de soudure est indispensable pour le choix de la machine à utiliser. Ainsi, vous devez définir clairement la technique de soudage avec laquelle vous vous sentez plus à l’aise avant de procéder à l’achat de l’appareil. En clair, les travaux que vous aurez à effectuer seront déterminants pour le choix du poste à souder.

A lire aussi : Assurance étudiant AXA : des formules sur mesure pour tous les besoins

Ainsi, pour exécuter de petits travaux d’entretien et de réparation, vous aurez à employer la technique de soudage à électrodes. Beaucoup de professionnels et de bricoleurs utilisent cette technique. Elle est d’ailleurs la seule indiquée pour un travail de soudure à effectuer à l’extérieur. Que vous optiez pour ce type de soudage ou pour un autre, le choix de la machine à utiliser sera différent.

Outre le soudage à électrodes, les autres techniques populaires sont le soudage TIG et celui MIG/MAG. Cette dernière technique est particulièrement indiquée pour les travaux à grandes échelles et les projets d’envergure.

A lire aussi : La location d'un camion de 35m3 : un choix judicieux pour votre déménagement

L’ampérage

L’ampérage du poste à souder est aussi un facteur important à prendre en compte pour le choix de l’appareil. En effet, c’est l’ampérage maximal de la machine qui détermine sa puissance de soudage. Il y a une règle à respecter ici. Pour un millimètre d’acier, il faut une machine dont l’ampérage atteint 40. Ainsi, c’est la puissance de soudage dont vous avez besoin pour l’exécution de vos travaux qui déterminera le dispositif pour lequel vous devrez opter.

L’autre facteur à considérer ici est la tension électrique. Celle-ci doit être d’au moins 400 volts pour alimenter une machine à souder dont la puissance dépasse 200 ampères. Vous ne pourrez donc pas raccorder un poste de ce genre à un réseau électrique normal.

Le taux de durée cyclique

poste à souder

Le taux de durée cyclique est le temps pendant lequel le poste à souder fonctionne après sa mise sous tension avant de s’éteindre. Ce mode de fonctionnement est intégré à l’appareil pour empêcher qu’il ne chauffe excessivement. Considérez aussi ce détail avant de choisir votre machine à souder.

Lorsque le taux de durée cyclique est de 100 %, vous pourrez l’utiliser en mode continu pendant 10 minutes avec son ampérage maximum. À défaut d’un tel choix, un poste à souder avec un taux de durée cyclique de 60 % (soit 6 minutes de soudage d’affilée) sera suffisant. Cela est indiqué puisque les travaux de soudage ne prennent généralement pas plus de temps que cela. Avec un tel taux, vous pouvez être sûr d’avoir un appareil doté d’une bonne capacité à souder.

La fonction à impulsion

Avant de vous décider à opter pour un poste à souder, vous devez également considérer sa fonction à impulsion. Cette fonctionnalité est particulièrement indiquée lorsque vous avez en projet d’utiliser la machine pour souder de l’aluminium ou de l’acier inoxydable. En effet, c’est la fonction à impulsion qui permet au poste à souder de passer d’un débit de base à celui de pointe sans difficulté.

Si vous avez besoin de cette fonction, vous aurez intérêt à prioriser les appareils de soudage TIG et MIG/MAG. Avec ce mode de soudage, vous ne risquez pas de déformer le matériau. Le travail sera plus facile et ne présente presque pas d’éclaboussures lorsque vous faites la soudure en position verticale. Vous ferez un travail uniforme et de haute qualité.

Enfin, retenez que certains appareils sont équipés d’une fonction à double impulsion. Ici, le matériau est impulsé au même titre que l’intensité du courant. Avec un tel choix, vous pourrez faire par exemple, des « demi-lunes ». Pour un travail plus facile, la fonction de synergie (automatique) de la machine MIG/MAG est aussi importante.

Les différents types de poste à souder

Lorsque vous décidez d’acheter un poste à souder, pensez à bien prendre en compte les différents types disponibles sur le marché. Effectivement, choisir le bon type de poste à souder peut faire une grande différence dans la qualité du travail que vous pouvez produire.

Le premier type est le poste à souder MMA. C’est l’un des types les plus courants et les plus anciens sur le marché. Ce type de poste utilise une baguette d’électrode qui fond pour créer l’arc électrique nécessaire au soudage. L’avantage avec ce type de machine est qu’il peut être utilisé pour divers matériaux comme l’acier doux ou encore la fonte.

Nous avons les postes à souder TIG, très appréciés des professionnels en raison de leur précision et leur capacité à travailler sur des matériaux fins sans risque de déformation. Avec cette machine, on utilise un tungstène non fusible pour générer un arc électrique qui permettra ensuite la fusion des métaux.

Vient ensuite le MIG/MAG (Metal Inert Gas/Metal Active Gas). Cette machine est idéale pour ceux qui ont besoin d’une production rapide et efficace tout en étant facilement maniable. Elle fonctionne grâce à un fil continu alimenté par un dévidoir qui se transformera alors en fusion sous l’influence d’un gaz protecteur approprié selon votre matériau.

Il y a aussi les multi-procédés, modèles polyvalents permettant différents modes opératoires tels que la soudure TIG, MIG/MAG et MMA. Ils offrent une flexibilité supérieure pour les travaux nécessitant l’utilisation de plusieurs techniques.

Sachez que le choix du type de poste à souder dépendra essentiellement des travaux que vous souhaitez entreprendre. Si vous avez besoin d’une machine pour des travaux de bricolage simples, un poste à souder MMA serait parfaitement adapté à vos besoins. En revanche, si votre travail requiert plus de précision et d’esthétique comme la bijouterie ou le modélisme par exemple, alors il faudrait plutôt opter pour un poste TIG ou MIG/MAG selon vos préférences.

Les critères de sécurité à prendre en compte lors du choix d’un poste à souder

Lorsque vous décidez d’acheter un poste à souder, il ne faut pas seulement prendre en compte les types disponibles sur le marché. La sécurité est aussi un facteur crucial à considérer pour éviter tout risque potentiel. Voici quelques critères de sécurité que vous devriez avoir en tête lors du choix de votre poste à souder.

La première chose importante est la qualité des matériaux. Les postes de soudage peuvent être dangereux si la machine et les accessoires ne sont pas fabriqués avec des matériaux résistants et fiables. Vous devez donc vous assurer que le corps de l’appareil est capable de se couper automatiquement lorsqu’il atteint une certaine température limite afin d’éviter toute surchauffe susceptible d’endommager la machine voire même causer des accidents graves.

Il y a aussi les dispositifs tels que l’allumage haute fréquence (HF), qui empêchent les étincelles excessives pouvant endommager votre équipement ou même provoquer un incendie dans votre atelier. Le mode veille permet aussi d’économiser l’énergie électrique tout en offrant une protection supplémentaire contre la surchauffe.

Un autre aspect clé à prendre en compte concerne les normes européennes. Lorsque vous achetez un produit basé dans l’Union Européenne, il doit obligatoirement répondre à certaines normes en matière de sécurité. Vérifiez donc que le modèle dont vous avez envie possède la certification CE.

Pour garantir votre propre sécurité lors des opérations de soudage, n’oubliez pas les accessoires indispensables. Ils comprennent notamment les gants de protection, le masque de soudure ainsi que des vêtements ignifuges. Ces éléments doivent être achetés avec la machine ou peu après l’achat du poste si vous ne les possédez pas déjà.

En respectant ces critères et précautions de sécurité avant d’acheter un poste à souder, vous êtes plus susceptible d’éviter tout risque inutile et de profiter pleinement de votre nouvel équipement.