Journée internationale des droits de l’enfant

À l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, lundi 20 novembre, nous vous invitons à vous mobiliser aux côtés de ces enfants et adolescents pour dénoncer les graves atteintes portées à leurs droits fondamentaux, et les soutenir.

Mon rêve en rouge, c’est que les enfants aillent à l’école.
J’ai rêvé de café et de chocolat pour tous les enfants.
J’ai rêvé de savon, du savon de soleil pour laver tous les enfants.

Mouhamed

À Paris, comme dans beaucoup d’autres villes, des centaines d’enfants et d’adolescents isolés étrangers sont laissés sans protection.

Selon la loi, tous les enfants mineurs isolés doivent être protégés, quel que soit leur statut.

En réalité se sont des centaines d’adolescents qui sont livrés à eux-mêmes et exposés à tous les dangers de la rue, en dépit des obligations qui pèsent sur les conseils départementaux en matière de protection de l’enfance.

Pour cette journée des droits de l’enfant, nous avons voulu que les jeunes soient impliqués, ils ont envie de dire, envie de se battre. Nous avons fait ensemble des ateliers de dessin et d’écriture, ils ont formulé leurs revendications, leurs rêves.

Rencontres, discussions, prise de parole des jeunes, atelier sérigraphie avec l’Établi, performance dessinée, distribution d’un journal avec les textes produits par les jeunes, collecte.

“De la détermination plein le sac à dos” comme le dit Yahaya, soyons à leurs côtés !

Rassemblement lundi 20 novembre,
de 13h à 16h, sur la terrasse de La Rotonde, Place de la Bataille de Stalingrad à Paris

Un an déjà

Il y a un an, nous nous retrouvions à plusieurs amis dans un bistrot parisien pour réfléchir à l’organisation d’une vente d’illustrations au profit de l’accueil des réfugiés. La discussion s’échauffant et le vin blanc agissant nous avons dessiné cette association, son nom… Avec l’envie d’une suite…

Et de rester mobilisés !

Voilà une sorte de bilan de cette année :

Depuis un an avec des amis auteurs, illustrateurs et bénévoles du terrain, nous avons fondé l’association Encrages qui se mobilise pour l’accueil des réfugiés et des mineurs isolés étrangers.

Nous avons organisé des ventes d’images pour recueillir des fonds, reversés ensuite à des associations et collectifs de terrain non subventionnés.

Nous avons encaissé 47.465,38 € de ventes d’images, dons et adhésions.
Nous avons reversé 37.615 € à des assos de terrain non subventionnées.
Nous avons dépensé 7.226,38 € en frais de fonctionnement et en dons pour les collectifs.

Nous faisons des reportages dessinés « Regards » sur le terrain avec les réfugiés, à la Porte de la Chapelle, avec les associations de terrains.

Nous donnons des ateliers divers, dessin, écriture, lectures, collages, illustrations pour les familles réfugiées et les ados.

Nous produisons des affiches et illustrations qui servent
à communiquer pour les collectes ou journées solidaires.

Nous produisons des « éCrits » pour dénoncer une politique qui ne cesse de se durcir.

Nous participons à des actions militantes en faveur de l’accueil de ces personnes.

Nous avons réalisé une exposition de 13 duos d’affiches d’auteurs et d’illustrateurs autour du thème de l’accueil et de l’exil, de belles signatures de l’édition contemporaine, affiches qui tournent notamment dans les bibliothèques.

Les membres actifs sont : Magali Attiogbé, Carole Chaix, Clémentine Decraene, Marielle Durand, Judith Gueyfier, Magali Le Huche, Charlotte Pioch, Cécile Roumiguière, Fanny Schweich, Thomas Scotto, Delphine Verron, Eléonore Zuber.

Vous pouvez soutenir Encrages, vous pouvez adhérer via ce formulaire de contact.