Back
Image Alt
Qui consulter problème anus ?

Qui consulter problème anus ?

L’anus est une zone du corps humain très sensible, mais également très tabou. En effet, cette partie du corps au combien importante ne déchaîne pas forcément les passions, et beaucoup de personnes ayant des problèmes à l’anus hésitent avant de consulter. Pourtant, c’est une zone qui est propice à certaines maladies importantes, et il est essentiel de veiller à cette partie pour une bonne santé d’ensemble. Beaucoup de personnes ne savent pas également à qui s’adresser pour ce genre de problèmes, mais pas de panique, nous allons tout vous dévoiler. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il ne doit pas y avoir de honte à parler de ces problèmes-là. En effet, l’anus est une zone fragile, et il est courant, que ce soit pour les femmes ou les hommes, d’avoir des soucis à ce niveau-là.

Comment repérer un problème lié à l’anus ?

Pour repérer un problème lié à l’anus, il y a plusieurs façons. Il est possible de contacter un proctologue si vous avez mal. Le proctologue est un médecin spécialisé dans cette zone, et est habitué à se charger de ce genre de problèmes. Il y a en fait différents signaux qui peuvent et qui doivent vous alerter d’un problème anal. Premièrement, comme n’importe quelle zone du corps, si vous ressentez des douleurs particulières dans cette partie-là, cela peut être alarmant et vous pouvez rapidement faire une consultation anale.

A voir aussi : Quels sont les différents signes ou symptômes d’une fausse couche ?

Si vous constatez des saignements de la zone anale, il faut faire très attention, et contacter rapidement un proctologue, car cela peut être dû à des hémorroïdes, ou bien à une fissure anale. Les douleurs assez basiques ainsi que les saignements sont donc les deux symptômes les plus courants d’un problème à l’anus.

Les différentes maladies de cette zone

Il existe quelques maladies spécifiques à cette zone. On retrouve notamment des problèmes souvent liés à la consommation alimentaire, ou bien à des douleurs basiques assez hasardeuses. Il est également important de préciser que la sexualité anale peut engendrer de véritables maux dans cette partie du corps. Il est donc important en cas d’acte sexuel anal, de bien préparer la zone avec du lubrifiant, mais également de bien se protéger contre les différentes maladies sexuellement transmissibles. À noter qu’il existe également la possibilité de contracter un cancer du côlon, qui sera en lien forcément avec cette partie du corps humain.

A lire aussi : Adopter un mode de vie sain et équilibré malgré un emploi du temps surchargé : Guide pratique

La fissure anale

La fissure anale est un problème majeur de cette partie du corps. En effet, la fissure peut être due à de nombreux facteurs comme le mauvais passage des selles (excréments), ou encore par la mauvaise circulation du sang à ce niveau-là. Concernant les selles, la constipation qui pousse le muscle de l’anus à produire un effort considérable, est un phénomène pouvant entraîner une fissure anale. Cette maladie se caractérise par une petite, mais douloureuse déchirure de la peau à l’intérieur. Dans ce cas de figure, il faut consulter rapidement un proctologue.

Les hémorroïdes

Les hémorroïdes sont la maladie anale la plus courante. Il s’agit d’une pathologie qui provoque un gros saignement de l’anus. Il faut contacter très vite un proctologue en cas d’hémorroïdes. Pour constater vous-même ce type de problème, il faut repérer un saignement, qui est en général beaucoup plus fréquent que celui d’une fissure anale par exemple. Ce saignement intervient notamment après la production de selles. Ces dernières ont tendance à prendre une couleur très noire lors d’hémorroïdes.

Mais ces éléments ne sont pas les seuls symptômes de cette maladie douloureuse. En effet, les hémorroïdes provoquent également de lourdes fièvres, pouvant atteindre les 39 degrés.

Qui contacter en cas de problème anal ?

C’est le proctologue qu’il faut contacter en cas de problème. Le proctologue est un médecin spécialisé dans cette zone, qui à la base est souvent un chirurgien. Le proctologue a pour particularité d’effectuer des examens assez rapides de l’anus, et de proposer rapidement des traitements efficaces contre le problème en question.

Les traitements possibles pour les problèmes anaux

Lorsque l’on rencontre un problème anal, il ne faut pas tarder à consulter un proctologue qui pourra nous orienter vers les traitements adaptés. Les traitements possibles sont nombreux et dépendent évidemment du type de problème rencontré.

Dans le cas des hémorroïdes, par exemple, le proctologue pourra proposer une crème ou un suppositoire anti-inflammatoire afin d’apaiser la douleur. Dans les cas plus sévères, où les hémorroïdes ont formé des caillots sanguins, il peut être nécessaire d’intervenir chirurgicalement pour retirer ces globules gênants.

Les fissures anales peuvent aussi être traitées par voie médicamenteuse avec une pommade anesthésiante. Là encore, en fonction de la gravité de la situation (fissure profonde ou non), le traitement pourra varier et aller jusqu’à une intervention chirurgicale si besoin.

Dans certains cas rares mais graves, comme celui du cancer anal ou du prolapsus rectal complet, quand tout le rectum sort littéralement hors du corps, une intervention chirurgicale sera obligatoire. Il faut donc agir rapidement dès que l’on constate quelque chose d’anormal au niveau anal !

Il faut savoir que consulter rapidement permet souvent d’éviter que la situation se complique et devienne très inconfortable à vivre au quotidien. Alors n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez votre médecin spécialisé en cas de problèmes anaux : mieux vaut prévenir que guérir !

Comment prévenir les problèmes de l’anus

La prévention des problèmes de l’anus passe avant tout par une bonne hygiène intime. Il faut se nettoyer correctement après chaque passage aux toilettes, en utilisant du papier toilette doux, sans alcool ni parfum. Les lingettes spécialement conçues pour cette zone peuvent aussi être utiles.

Au niveau alimentaire, il faut éviter les aliments gras et épicés qui peuvent irriter la zone anale. De plus, il ne faut pas utiliser de jouets sexuels trop gros pour cette zone.

La prévention passe par une bonne hygiène intime, une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. Être à l’écoute de son corps et consulter un médecin spécialisé en cas de douleurs anales évitera bien des désagréments futurs !