Back
Image Alt

Comment réparer une pompe à chaleur ?

Vous aviez une pompe à chaleur chez vous ? Vous souhaitez être aguerri du savoir nécessaire afin de gérer les pannes qui pourraient subvenir ? La réalité est telle qu’il n’est pas rare qu’une pompe à chaleur tombe en panne en période hivernale. Cette situation peut paraître une épreuve compliquée quand vous ignorez comment vous y prendre pour la réparation. On vous en parle à travers cet article.

Détecter la panne

La première étape lorsque votre pompe à chaleur tombe en panne c’est de faire un diagnostic pour détecter la panne. Le premier moyen, c’est de faire la lecture du code panne inscrit sur l’écran numérique. Une fois le code connu, vous pouvez faire appel à un expert en installation. Il utilisera ce code pour vous donner les détails sur les raisons du dysfonctionnement ou du fonctionnement anormal de votre pompe.

A lire aussi : Maison en container : pourquoi confier sa réalisation à un spécialiste ?

Un second moyen pour connaître la cause de la panne est d’utiliser internet. Il vous suffit d’inscrire le code panne dans un moteur de recherche. Cependant, il est préférable de ne pas vous lancer vous-même dans les réparations après avoir eu connaissance de la cause de la panne. Autrement vous risquez d’aggraver la panne ou de perdre votre garantie de constructeur.

La réparation de pannes fréquentes

Certaines pannes sont fréquentes et sont faciles à détecter. Connaître ces pannes vous aidera à réaliser un diagnostic rapide. Ces pannes peuvent être réparées au cas où la pompe à chaleur ne démarre plus et a un lancement de cycle trop fréquent.

A découvrir également : Pourquoi choisir un poêle à gaz ?

En cas de non démarrage de la pompe

Le non démarrage de la pompe peut être lié à une panne d’alimentation électrique. Vérifiez donc la source d’alimentation, car il peut s’agir d’un problème de disjonction. Intéressez-vous aux disjoncteurs qui protègent les circuits électriques. Vous n’aurez plus donc qu’à les enclencher. Au cas où, ils disjoncteront à nouveau, la panne évidente est un court-circuit du système électrique.

Une autre cause peut provenir du thermostat. Le thermostat est un composant essentiel pour le bon fonctionnement de la pompe à chaleur. Un thermostat mal réglé peut générer un dysfonctionnement au niveau d’autres composants de la pompe. Ce dysfonctionnement peut aller jusqu’à une détérioration complète des composants. Vérifiez donc si le thermostat est bien câblé.

Un lancement de cycle trop fréquent

Le problème lié au cycle fréquent peut-être à cause d’un filtre à air ou d’une évacuation bouchée. Il faut donc vérifier l’étanchéité au niveau de la pompe. Si l’étanchéité n’est pas assurée, la pompe à chaleur surchauffe. Ainsi, vous assisterez à son désamorçage régulier c’est-à-dire que la pompe s’éteint brusquement et se rallume parfois.

Appeler un professionnel pour une panne complexe

Lorsque votre pompe à chaleur tombe en panne, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Mais pourquoi ?

La raison est simple, le professionnel est qualifié pour vous réaliser un service de qualité en un temps record. De plus, si votre pompe est couverte par une garantie durant la période où elle tombe en panne, alors l’intervention d’un professionnel est beaucoup plus conseillée. En effet, la garantie couvre une partie des frais de réparation lorsque vous faites appel à un professionnel de l’entreprise qui vous a installé la pompe. En résumé, vous avez droit à une réparation moins coûteuse.