Back
Image Alt

Comment repousser son congé maternité ?

Le congé de maternité est composé d’un congé prénatal et d’un congé postnatal. Il est possible de repousser le congé prénatal pour pouvoir profiter d’un plus long congé postnatal. Les démarches sont simples, mais requièrent l’avis favorable de certains membres du corps médical.

Le report du congé de maternité

Au terme de la 14e semaine de grossesse, tout employé est tenu d’effectuer une déclaration de grossesse auprès de quelques organismes. Il s’agit notamment de la caisse d’Allocation familiale et de la compagnie d’assurance maladie. Les contractuelles joindront également la Caisse primaire d’assurance maladie. La salariée devra également transmettre un formulaire de premier examen médical prénatal.

Lire également : Quelle chaussure confortable pour homme choisir ?

Lorsqu’elle désire reporter son congé de maternité, elle en fait impérativement part à son assureur et à son employeur. Cette dernière doit joindre à son dossier, un certificat médical autorisant le report. Cette pièce est obligatoirement signée par un gynécologue, un médecin généraliste ou une sage-femme. Ces personnes ont le privilège d’accepter ou de refuser la demande de la patiente selon les résultats des analyses.

Sur le certificat, les organismes doivent retrouver le nombre de jours à reporter. Il est impossible de reporter plus de trois semaines en une seule fois. La durée sera recommandée et approuvée par le personnel du corps médical qui a signé le certificat médical de report. Pour que la demande de report soit considérée, il faut présenter le certificat au plus tard la veille de votre congé de maternité préalablement établie.

Lire également : Pourquoi faire appel à un avocat spécialisé dans les problèmes liés au droit de la famille ?

Arrêt de travail pendant la période repoussée

Au cours de l’exercice de votre fonction, pendant les jours qui ont fait l’objet de report ; un congé est automatiquement enclenché si vous demandez un arrêt de travail. Le report est de ce fait simplement annulé. Dans certains cas, vous pourriez reprendre le travail après l’arrêt. Mais, la durée de l’arrêt sera soustraite de la durée du report.

Les démarches pour informer son employeur

Les employées du secteur privé peuvent également demander un report de leurs congés de maternité. Mais ici, le congé induit immédiatement la suspension de votre contrat de travail. En cas de report ou non, la salariée doit envoyer à son employeur une lettre recommandée avec accusés de réception.

La lettre informera sur la date du début de votre congé ainsi que la durée. Aucune date n’est fixée pour adresser cette lettre à son employeur. Mais, il est recommandé de la transmettre au plus tard la vieille de la date retenue pour le congé ou pour le report.