Back
Image Alt
être avec l’ikigai

Comment trouver sa raison d’être avec l’ikigai ?

Selon une croyance populaire, chacun aurait une mission sur terre. S’accomplir en tant qu’humain serait de la réussir. Mais dans un contexte où vous ne connaissez pas votre but, comment espérer l’atteindre ? Heureusement, on peut trouver sa raison d’être en se fiant à une philosophie nippone qui a été occidentalisée. Découvrez ce tour d’horizon sur le sujet.

Qu’est-ce que c’est que l’ikigai ?

Le mot ikigai vient du japonais avec des racines « iki » et « gai » qui signifient respectivement « vivre » et « valeur ». Comme vous l’auriez compris, c’est une philosophie dont le but est de permettre à chacun de trouver sa raison de vivre, sa valeur dans ce bas monde, son but.

A découvrir également : C’est quoi appels WiFi sur iPhone ?

À s’y intéresser de plus près, on remarque que l’ikigai prend tout son sens dans un contexte où on ne trouve pas toujours un sens à sa vie. Certains savent que la voie qu’ils ont empruntée n’est pas la leur. Pour autant, ils ne savent pas comment faire pour trouver celle qui leur correspond, la voie à laquelle ils sont destinés.

De tels individus seront rarement heureux, parce qu’au fond d’eux, il y a ce vide qui n’est pas comblé. En se fiant à l’ikigai, il sera plus simple et plus aisé de trouver sa raison d’être. Bien que la pratique soit asiatique, elle a été réadaptée pour se conformer aux réalités occidentales.

A lire en complément : Décor d'automne : comment faire sa décoration dans cet esprit ?

Trouver sa raison d’être : en quoi est-ce important ?

Tous les humains ne trouvent pas leurs raisons d’être. C’est surtout le cas de ceux qu’on a longtemps traités de nuls et qui ont eux-mêmes fini par s’en convaincre. Trouver sa raison d’être est essentiel pour s’accomplir pleinement. Cela consiste à dénicher le travail qui vous correspond, faire des choses que vous aimez.

En résumé, c’est vivre pleinement sa vie. Cela implique inexorablement la notion du bonheur. Bien qu’il soit relatif, on est unanime que le bonheur est un état de pleine satisfaction. Si pour certains, c’est avoir de l’argent, pour d’autres, c’est pouvoir vivre selon ses désirs sans outrepasser les lois qui régissent la société.

À titre d’exemple, vous auriez probablement vu des personnes qui ont quitté leur emploi pour un autre métier carrément différent. Bien qu’ils soient sous-payés par rapport au travail précédent, ils ont l’air très heureux : c’est cela trouver sa raison d’être !

Trouver sa voie avec l’ikaigai : comment s’y prendre ?

être avec l’ikigai

Si l’ikigai permet de trouver sa raison d’être, comment peut-on s’y prendre ? Il s’agit d’un processus durant lequel vous devez vous remettre toutes vos croyances en question. Pour cela, vous devez vous poser des questions existentielles. Les réponses doivent être les plus honnêtes possibles.

Pour trouver sa raison d’être avec l’ikigai, la meilleure façon pour y arriver, consiste à faire 4 cercles qui s’entrelacent. Ainsi, les parties qui se recoupent forment un seul centre. C’est l’ikigai ou votre raison d’être.

Libellé de cette façon, cela paraîtrait difficile à comprendre, mais il n’en est rien. En effet, chaque cercle porte une question. Il y a donc 4 questions fondamentales que vous devez vous poser :

  1. Quelles sont mes passions ? (passion)
  2. Quel est mon don naturel ? (profession)
  3. Pour quel travail puis-je être payé ? (vocation)
  4. Que puis-je apporter au monde ? (mission)

Dans le premier cercle, mettez tout ce qui vous vient à l’esprit comme passions : danse, sport, musique, voyage, peinture, etc.

Votre don naturel est ce que vous pourrez longtemps faire sans vous lasser. Certains ont le don d’écouter les autres, de faire preuve de patience, d’apporter des solutions, etc. Dans le troisième cercle, il faudra mettre des activités pour lesquelles vous avez déjà eu de la reconnaissance.

Pour finir, le dernier cercle est celui dans lequel vous mettrez ce dont le monde a besoin, mais qui en même temps peut être source de revenu pour vous.

L’idée est de répondre à chaque question avec sincérité. Mais avant, il est important de donner des réponses sans réellement tenir compte de votre classe sociale. C’est une modalité qui peut clairement influencer vos réponses.

De même, retenez que le remplissage n’est pas à faire suivant un intervalle de temps précis. Vous répondez à chaque question à votre rythme. Si vous pouvez également tout remplir une fois, cela vous fera gagner du temps.

Lorsque vous remplissez les cercles, vous aurez besoin de croiser les informations. Le but est de trouver une activité commune aux 4 cercles : vous venez de trouver votre raison de vivre. Il peut arriver que cela ne soit pas forcément clair. Néanmoins, vous avez une bonne piste pour trouver votre raison d’être.