Back
Image Alt

Pourquoi ne pas offrir une rose le jour de la Saint-Valentin ?

La Saint-Valentin est un événement de haute envergure qui célèbre l’amour. En ce jour, il est coutume d’offrir des roses à sa bien-aimée en guise de présent, mais aussi pour montrer son affection, de la considération et du respect. Cela dit, près de 85% des roses offertes en ce jour sur le territoire français sont issues de l’exportation. Ce détail qui fait énormément parler soulève une problématique des plus sérieuses. Faut-il oui ou non offrir une rose à la Saint-Valentin ?

La rose n’est pas vraiment une fleur de saison durant la Saint-Valentin

Pour pleinement profiter de ces merveilles de dame nature que sont les roses, il faut respecter quelques règles. S’assurer de les arroser abondamment, les pailler pour maintenir les racines fraîches et bien-sûr les fertiliser naturellement. En prenant compte de ces aspects et de bien d’autres, il en ressort qu’en France, les roses ne peuvent être cultivées que durant la période de mai à octobre.

A lire en complément : Comment fonctionne l'application Tinder ?

Il devient normal de se poser des questions en voyant l’impressionnante quantité de roses qui est écoulée à l’occasion de la Saint-Valentin. En plein mois de février, des centaines voire des milliers de roses sont offertes. D’autres variétés de roses sont disponibles en février, mais la côte des roses rouges lors de cet événement est trop importante pour être négligée. L’offre a été tellement standardisée que cela en fait une situation des plus bizarres voir incompréhensible.

Le danger et l’empreinte carbone des roses

Offrir des roses pour la Saint-Valentin est certes une tradition, mais il y a derrière de sérieuses répercussions sur le plan écologique.

A lire aussi : S tatouages les plus uniques et cool

Le danger des roses

Il est à présent clair que la majorité des roses qui sont vendues sur le territoire français viennent de l’étranger. Alors d’où viennent-elles au juste ? Elles viennent essentiellement d’Afrique, plus précisément de l’Éthiopie et du Kenya. Ces informations semblent anodines, mais sachez que le trajet effectué par ces roses n’est pas sans conséquence sur la planète. Tout comme le commerce horticole qui constitue un désastre pour l’environnement ; les roses sont cultivées hors saison dans des serres et sont bombardées d’engrais chimiques pour qu’elles poussent vite afin d’être livrées à l’occasion de la Saint-Valentin. Une rose peut contenir plusieurs pesticides interdits ; tous étant interdits en Europe.

Empreinte carbone des roses

Une fois les roses cueillies, elles sont expédiées en avion aux Pays-Bas qui est la plateforme de distribution de l’Europe et du monde en fleurs. C’est-à-dire que des millions de kilomètres sont parcourus en avion pour des fleurs bourrées de pesticides qui finiront par se faner et mourir. Une estimation qu’un bouquet de 25 roses importées équivaut à l’empreinte carbone d’un vol Paris-Londres. Un bilan tout de même lourd en combinant le transport, les conditions de production et de conservation qui représentent un gâchis énergétique considérable.

Quelques alternatives à la rose pour la Saint-Valentin

Il existe une panoplie de fleurs qui peuvent remplacer les roses. Il suffit d’être curieux et de se renseigner sur les fleurs locales, les fleurs de saison, les fleurs en pot, voire des fleurs séchées ou des fleurs éternelles. Plusieurs variétés de fleurs poussent durant la période de mi-février. Vous n’aurez que l’embarras du choix pour constituer un attrayant et joli bouquet. Vous pouvez opter pour : des orchidées, des anémones, des jacinthes, des magnolias, des mimosas, des narcisses, des œillets, des pavots, des renoncules, des tulipes, etc.

L’Alstroemeria (Lys du Pérou)

L’Alstroemeria est une fleur exotique d’Amérique latine. C’est la fleur qu’il faut pour émerveiller votre compagne et lui faire part de votre dévouement. Il n’y a rien de plus romantique qu’un bouquet d’Alstroemeria.

Le lys blanc

Le lys blanc revêt une importance qui égale celle de la rose rouge. Symbole de la royauté, il sera à coup sûr au goût de votre partenaire. Il représente tout ce qu’il y a d’élégant, de pur et de majestueux. De quoi faire chavirer le cœur de votre bien-aimée.

Les roses qui ne sont pas rouges

Si vous ne concevez pas une Saint-Valentin sans roses, essayez donc d’innover et offrez des roses d’un autre coloris. Les roses de couleur blanches sont parfaites pour exprimer l’authenticité de votre amour. Les roses de couleur roses désignent l’affection, la douceur et la pudeur.

Le coût exorbitant des roses pour la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est une fête commerciale qui, comme toutes les autres, a un coût élevé. Les prix des roses pour cette journée particulière augmentent de manière astronomique et peuvent être exorbitants. Effectivement, l’offre et la demande en matière de roses poussent les prix à la hausse.

Le prix d’une rose simple peut varier considérablement selon sa couleur. Si vous optez pour la traditionnelle rose rouge, comptez environ 5€ par tige chez certains fleuristes, alors que ce même bouquet sera vendu jusqu’à 10€ dans d’autres magasins spécialisés.

Il faut aussi prendre en compte le transport et la livraison des roses si vous décidez d’en envoyer à votre bien-aimé(e). Dans ce cas-là, les frais additionnels ne sont pas négligeables.

Mais il n’y a pas que le coût monétaire à prendre en compte. Il y a aussi l’impact écologique. La production massive de roses nécessite beaucoup d’énergie ainsi qu’une grande quantité de pesticides nocifs pour l’environnement mais aussi pour notre santé.

Offrir une rose ou un bouquet de fleurs reste toujours une belle attention, mais cela doit être fait avec modération et réflexion sur son impact financier et écologique. Il existe aujourd’hui plusieurs alternatives intéressantes permettant de faire passer un message amoureux sans se ruiner ni abîmer notre planète chérie !

La symbolique de la rose : est-elle vraiment adaptée à tous les couples ?

La rose est considérée depuis longtemps comme la fleur de l’amour. Elle est souvent associée à la Saint-Valentin et utilisée pour déclarer sa flamme ou exprimer ses sentiments. Il n’est pas sûr que cette symbolique soit adaptée à tous les couples.

Effectivement, certains couples peuvent ne pas apprécier la rose comme symbole de leur amour. Peut-être ont-ils une vision différente de l’amour et préfèrent d’autres types de fleurs ou même des cadeaux non floraux ? Il faut prendre en compte les goûts et la personnalité du destinataire avant d’offrir une rose.

Offrir une rose peut être perçu comme un geste banal ou stéréotypé dans certains cas. Si votre partenaire a déjà reçu des roses plusieurs fois auparavant, cela risque de perdre son impact émotionnel. Dans ce cas-là, il serait peut-être plus judicieux d’opter pour quelque chose d’un peu différent qui montrera que vous avez pris le temps et l’énergie nécessaires pour faire un choix original.

Il faut aussi tenir compte du contexte dans lequel s’inscrit cette offre florale : si votre relation avec votre partenaire est conflictuelle ou incertaine, offrir une rose pourrait être interprété comme un signe maladroit voire hypocrite plutôt qu’une véritable marque d’affection sincère.

Bien que la traditionnelle rose rouge reste un classique intemporel pour célébrer l’amour lors de la Saint-Valentin, elle ne convient pas nécessairement à tous les couples. Il faut réfléchir aux goûts et à la personnalité de votre partenaire avant d’opter pour un cadeau symbolique qui marquera l’événement avec le plus d’authenticité possible.