Back
Image Alt

Achat de voiture d’occasion : évitez les pièges !

À côté des voitures neuves, celles ayant connu déjà au moins une vie d’utilisation font aussi l’objet de transactions. Elles sont indiquées aux personnes qui désirent devenir propriétaires d’un véhicule avec un petit budget. Les possibilités qu’offre le marché de l’occasion sont énormes. Mais il s’y trouve aussi des pièges qu’il faut absolument éviter pour réussir un achat. Si vous avez l’intention d’acquérir une voiture d’occasion, vous devez vous montrer minutieux sur bien des points. Voici justement un article qui dévoile des pistes pour éviter les pièges liés à une telle transaction !

Tournez-vous vers un professionnel de l’automobile sérieux

Quand vous décidez d’acheter un véhicule de seconde main, vous pouvez le faire auprès d’un particulier ou d’un professionnel. La première option permet généralement de faire des économies. N’étant pas des spécialistes du marché automobile, les particuliers n’ont pas de charges financières à supporter, contrairement aux professionnels. Il va donc de soi qu’ils vendent leurs véhicules à des prix moins élevés que ces derniers. Alors, en tant qu’acheteur auprès d’un particulier, avec un peu de chance, vous pouvez faire une excellente affaire sur le plan financier.

A lire aussi : Comment acheter une voiture américaine ?

Cependant, le risque lié à l’achat d’une voiture d’occasion auprès d’un non-professionnel est élevé. En choisissant cette solution, vous n’avez aucune garantie concernant l’état du véhicule. De façon globale, les particuliers ne soumettent pas leur engin à une révision avant la mise en vente. C’est tout le contraire avec les professionnels sérieux. En vous tournant vers ceux-ci, vous pouvez être sûr de trouver un véhicule de seconde main techniquement au point. La plupart des distributeurs automobiles font soumettre les engins à une expertise technique afin de les reconditionner si nécessaire avant la commercialisation. Optez donc pour cette solution, avec un prix raisonnable pour une voiture d’occasion, auprès d’un professionnel de l’automobile digne de ce nom. Vous reconnaîtrez un tel vendeur à ses offres et à sa réputation.

Privilégiez une enseigne qui propose un large éventail de voitures de seconde main, provenant de diverses marques. Afin d’éviter le piège de la non-concordance entre l’annonce et le véhicule proposé en réalité, assurez-vous que le vendeur donne des détails sur ses offres. Lorsque vous explorez les annonces sur les sites web de distributeurs automobiles, vérifiez si toutes les informations nécessaires sont fournies. Nous vous recommandons de donner priorité aux sites sur lesquels il est possible de rechercher des voitures d’occasion à partir de certains critères (marque, type, carburation…). De plus, pensez à vérifier ce que disent les clients des vendeurs qui vous intéresseraient en vous référant aux plateformes d’avis.

Lire également : Comprendre le fonctionnement de la transmission XDrive BMW

achat voiture d'occasion

Soumettez la voiture d’occasion à une inspection

En décidant d’acheter une voiture d’occasion auprès d’un distributeur, vous avez des chances d’accéder à une kyrielle d’offres susceptibles de vous convenir. Ne vous précipitez donc pas pour effectuer un choix. Prenez le temps d’inspecter chacun des modèles qui répondraient à votre besoin selon le descriptif du vendeur. Débutez votre inspection par la carrosserie. Les marques du temps de cette dernière sont parfois cachées sous des couches de peinture.

Vérifiez sur l’ensemble de la carrosserie s’il y a des endroits qui comportent des impacts de chocs violents. Si tel est le cas, la voiture a sûrement alors été impliquée dans au moins un accident. Contrôlez aussi les pneus, en l’occurrence les témoins d’usure. Si ceux-ci sont entamés, les pneus sont alors à remplacer. Si vous décidez d’acheter la voiture in fine, tenez-en compte pour négocier le prix. Attardez-vous également sur les rétroviseurs et les feux avant comme arrière.

Ensuite, entrez dans la voiture. Puis intéressez-vous à l’état des sièges. Ne vous contentez pas de regarder les composants internes ; scrutez-les et faites attention aux odeurs que vous sentirez. Vérifiez si les sièges ne sont pas dégradés ; de même que les ceintures de sécurité. Observez le tapis à la recherche de traces d’humidité. Des odeurs pourraient vous alerter sur ce point.

Si possible, soulevez le tapis pour voir si le plancher est en bon état. N’oubliez pas de contrôler le fonctionnement des portières, de l’intérieur et de l’extérieur. Allumez le moteur pour évaluer l’allumage et vous assurer que tous les feux ainsi que le lave-vitre sont fonctionnels. Les éléments à inspecter sur une voiture d’occasion énumérés ci-dessus ne sont pas exhaustifs. Ne vous empêchez pas de passer au peigne fin tout ce qui vous semble important sur l’engin.

Essayez la voiture en situation réelle

Après l’étape précédente, vous aurez une idée de l’état de la voiture de seconde main que vous voulez acquérir. Mais pour éviter le piège qui consiste à acheter une jolie épave, pilotez le véhicule en guise d’essai. Les vendeurs sérieux ne sont généralement pas contre les demandes allant dans ce sens. La conduite de l’engin sur la voie publique permet d’évaluer son comportement en situation réelle. Cela vous fera savoir si la voiture a un problème après le démarrage.

essai de voiture d'occasion

Lors de l’essai, pensez à utiliser toutes les fonctions importantes. Tendez l’oreille pour repérer les bruits étranges qui proviendraient éventuellement du moteur et/ou d’autres composants. Si vous sentez une odeur de brûlé, stationnez le véhicule pour essayer de déterminer ce qui en serait la cause. Pendant l’essai, évaluez l’efficacité du système de freinage. Si la description de la voiture indique en amont que le chauffage et la climatisation marchent, vérifiez tout cela. Afin de rendre complète votre inspection, vous pouvez vous faire accompagner par un mécanicien.

Cherchez à connaître l’historique du véhicule

Si l’essai en situation réelle ne révèle aucun problème sur la voiture d’occasion, vous pouvez alors l’acquérir. Mais avant de conclure la transaction, ayez la présence d’esprit de demander des documents en vue de vérifier l’historique du véhicule. Ainsi, vous éviterez le piège consistant à acheter une voiture de seconde main impliquée dans un conflit, un délit ou qui présente de graves défauts techniques.

Veillez à accéder notamment au certificat de situation administrative qui vous permettra de savoir si l’engin fait l’objet d’un gage ou non. Ce document sert aussi à vérifier s’il y a une quelconque opposition administrative interdisant la vente du véhicule. Le certificat de situation administrative doit dater de moins de 15 jours. Pour connaître l’historique de la voiture d’occasion, demandez aussi au vendeur le carnet et les factures d’entretien. Ces documents vous permettront de savoir si les opérations d’entretien furent régulières ou non.

Si le véhicule est âgé d’au moins 4 ans, le vendeur doit alors vous fournir le procès-verbal du dernier contrôle technique datant de 6 mois au maximum. Pour finir, signalons que vous pouvez connaître l’historique d’une voiture d’occasion en consultant son rapport sur le portail Histovec proposé par le ministère de l’Intérieur. Sur la plateforme, il vous suffit de renseigner votre identité et les éléments d’identification de l’engin pour en savoir plus.