Back
Image Alt

Comment choisir un poêle à bois ?

Le froid arrive, le prix de l’électricité explose. Que diriez-vous de passer à un poêle à bois pour faire des économies. Vous pourriez bien profiter de la chaleur et du charme d’un feu de bois ? Avec la hausse des prix de l’électricité, vous pouvez décider de passer à un poêle à bois. Vous pouvez choisir de chauffer toute votre maison au bois ou simplement l’utiliser comme chauffage d’appoint. Mais il faut savoir le choisir.

L’utilisation

Le but de votre poêle à bois est-il strictement utilitaire ? Vous envisagez de le placer au sous-sol ou dans une pièce où vous ne passez pas beaucoup de temps ? Le prix et la performance seront également des facteurs prioritaires dans votre décision. Il existe un large éventail de poêle à bois.

Lire également : Les avantages de l'installation d'une porte de service entre le garage et la maison

Par conséquent, vous devez donc faire vote choix en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Si vous voulez qu’il soit un point central de l’espace familial, nous vous recommandons de privilégier les aspects esthétiques. Il s’agit par exemple de la couleur, les détails décoratifs ou les grandes portes pour voir le feu.

Chauffage principal ou auxiliaire ?

Si vous décidez de l’utiliser comme système de chauffage principal, vous devrez choisir un poêle qui chauffe très rapidement. Ou un poêle à double feu, qui est le plus économique. Votre poêle à bois complètera-t-il un chauffage au gaz ou un autre système de chauffage ? Alors un poêle à bois conventionnel sera parfait. Gain de place et de temps, les poêles à bois deviennent un moyen de chauffage très populaire.

A voir aussi : Pourquoi opter pour un poêle à bois

Matériel de fabrication

Selon le matériau de fabrication, les poêles peuvent être en acier ou en fonte. L’acier permet le développement de poêles légers, aux finitions modernes, mais moins performants. Par contre, le fer conserve mieux la chaleur, favorisant sa distribution et économisant du combustible. Le poêle à bois est une excellente alternative pour ceux qui ne peuvent pas construire de cheminée.

Transfert de chaleur

Selon le procédé de transfert de chaleur, les poêles peuvent être à convection ou à rayonnement. Ces derniers étant conçus avec des matériaux réfractaires, ils conservent et diffusent mieux la chaleur. De leur côté, les poêles à convection ou turbo facilitent la diffusion de la chaleur grâce à la circulation d’air. L’air entre par le bas de la chambre de combustion, se réchauffe et répartit la chaleur dans toute la pièce.

Combien coûte un poêle à bois ?

Les poêles à bois se trouvent à tous les prix. De moins de 200 euros pour les plus basiques à plus de 3000 euros pour les plus sophistiqués. Le coût moyen d’une installation par un professionnel est d’environ 1 500 euros. Vous pouvez installer vous-même votre poêle à bois en utilisant un ancien conduit de cheminée par exemple. Cependant, envisagez d’investir dans un détecteur de monoxyde de carbone une fois l’installation terminée. Cela vous permettra de vérifier que votre installation est parfaitement étanche.

Les critères de choix en fonction de la superficie de votre maison

Le choix de votre poêle à bois dépend aussi de la superficie de votre maison. Pensez à bien mesurer les mètres carrés que vous souhaitez chauffer. Pour une petite surface, un poêle à bois avec une puissance entre 4 et 6 kW sera suffisant.

En revanche, pour une grande maison ouverte, pensez à bien ventiler pour diffuser la chaleur dans les pièces supérieures.

Il existe aussi des poêles à double combustion qui offrent une meilleure efficacité énergétique tout en étant plus coûteux. Ils ont l’avantage de brûler les gaz issus du premier feu par le deuxième feu afin d’obtenir davantage de chaleur tout en consommant moins de bois.

Pensez aussi aux critères écologiques lors du choix de votre poêle à bois : optez pour des modèles labellisés Flamme Verte qui garantissent un rendement minimal ainsi qu’un niveau maximal d’émissions polluantes conformément aux normes européennes en vigueur.

Prenez donc bien en compte la superficie et vos besoins spécifiques avant d’acheter votre poêle à bois.

Les normes environnementales à prendre en compte pour un poêle à bois écologique

Les poêles à bois sont une solution de chauffage économique et efficace, mais aussi écologique. Les normatives environnementales en vigueur dans l’Union européenne visent à limiter les émissions polluantes des feux de cheminée pour préserver la qualité de l’air.

Pensez à bien choisir un poêle labellisé ‘Flamme Verte’ pour garantir sa qualité et son économie d’énergie. Ce label garantit que le rendement minimal du poêle sera respecté ainsi qu’un niveau maximal d’émissions polluantes, ce qui permettra une réduction significative des particules fines rejetées dans l’atmosphère.

Le système de double combustion est aussi fortement recommandé pour optimiser la performance énergétique tout en limitant les rejets polluants. En brûlant deux fois les gaz issus du premier feu par le deuxième feu, vous obtiendrez plus de chaleur tout en consommant moins de combustible.

Pensez à bien vous renseigner sur les exigences spécifiques imposées par votre région ou département quant aux normatives environnementales applicables aux appareils domestiques au bois tels que les poêles. Certaines zones ont mis en place des interdictions temporaires ou permanentes concernant certains types ou modèles.

C’est pourquoi il est crucial non seulement d’examiner attentivement toutes ces informations avant toute acquisition, mais aussi de s’informer auprès des autorités compétentes ou fournisseurs qualifiés afin qu’ils puissent vous orienter vers la meilleure option disponible répondant aux critères environnementaux et personnalisés.