Back
Image Alt

Bien comprendre le principe de la prime à la reconversion

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la prime à la reconversion. Cette aide financière de l’Etat appelée également la prime à la casse, concerne les acheteurs qui veulent détruire leur ancien véhicule polluant pour acheter ou louer un véhicule peu polluant. Quand on évoque cette prime, on met souvent en avant les véhicules neufs, mais sachez qu’elle est également les véhicules d’occasion. Faisons le point sur cette prime à la reconversion.

La prime à la reconversion, pas que pour les véhicules neufs …

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, l’Etat verse à l’acheteur une prime à la reconversion s’il veut détruire son véhicule polluant diesel ou essence pour en acheter ou en louer un. Oui, vous avez compris : même si vous vous limitez à la location, vous pouvez profiter de cette aide. Elle ne concerne pas non plus que les voitures neuves. En effet, certains concessionnaires évoquent cette prime pour l’achat de véhicules neufs ou de véhicules électriques. Notez que tant que le nouveau véhicule que vous voulez vous offrir est peu polluant, qu’il soit neuf ou d’occasion, hybride ou électrique, vous pouvez faire la demande de cette aide.

A voir aussi : Comment acheter une voiture américaine ?

Les principales conditions pour avoir la prime à la reconversion

Sachez que ce n’est pas à tout le monde que l’Etat va verser la prime. Vous pouvez espérer avoir l’aide si le revenu fiscal de référence par part de votre ménage est inférieur ou égal à 22 983 euros pour une part de quotient familial. Avant d’entreprendre toute démarche, vérifiez donc votre avis d’imposition : vous y verrez le montant de votre revenu fiscal.

Il faut également que vous soyez majeur et que vous soyez domicilié en France. Vous vous en doutez bien : il faut également que vous acceptiez d’envoyer votre ancienne voiture à essence ou diesel à la casse. Cette dernière doit être en votre possession depuis plus d’un an. Notez également que depuis le 1er janvier 2023, une personne physique ne peut avoir deux fois cette prime. Précisons aussi qu’il y a également quelques conditions à respecter par rapport à l’ancienne voiture et à la nouvelle voiture.

Lire également : Comment annuler BlaBlaCar sans frais ?

Les voitures éligibles à la prime à la reconversion

Avec la prime à la reconversion, vous ne pouvez pas vous offrir n’importe quelle voiture. En effet, cette dernière doit respecter certaines conditions, notamment par rapport à son prix. Dans le cas de l’achat du nouveau véhicule, son prix ne doit pas dépasser les 47 000 euros TTC. hOpauto vous permet de trouver une voiture d’occasion à Rennes avec moins de 47 000 euros TTC. Une fois acquis, vous ne pouvez pas non plus le revendre dans les six mois qui suivent l’achat ou avant d’avoir fait 6 000 kilomètres.

En tout cas, cette prime à la reconversion peut vous être octroyée pour l’achat ou la location d’une voiture neuve ou d’occasion immatriculée en France. Vous devez également vous assurer que la voiture que vous avez choisie répond aux normes définies par l’article R311-1 du code de la route. Pour faire simple, la prime à la reconversion ne concerne que les véhicules électriques, à hydrogène ou hybrides. Pour l’acquisition d’une voiture hybride rechargeable, vous ne pouvez avoir cette prime à la reconversion.

Les conditions relatives à la voiture ancienne

Le fait que vous décidez d’envoyer votre ancienne voiture à la casse ne suffit pas pour avoir cette prime. La principale condition est qu’elle doit être plus polluante. Elle doit également être en votre possession depuis au moins une année et elle ne doit pas être sous gage, ni reconnue comme une voiture endommagée. Elle doit aussi être immatriculée en France et sa première immatriculation doit dater avant le 1er janvier 2006, si votre ancien véhicule est un modèle à essence ou avant le 1er janvier 2011 pour un véhicule diesel.