Carnets, samedi 25 février, matin

À l’appel du groupe de tailleurs de pierres Coeurs de pierre et solidaires, on se retrouve sous le pont porte de la Chapelle où ont été posées les pierres, là où les réfugiés s’abritent en attendant une prise en charge par le centre humanitaire.

Sont présents avec les réfugiés et les pierreux, le collectif Solidarité Migrants Wilson, P’tit dej à Flandre, Art in the Jungle, Encrages, Thé et Café et d’autres encore, et des citoyens solidaires.

 

• Cliquez sur les images pour les voir en grand.

 

Dessins : carnets de Marielle Durand et de Carole Chaix